Photos de couple chez les alpagas

commentaires 18 octobre 2012

Bonjour à tous!

Vous les attendiez avec impatience, voici enfin les photos de couple de Marina & Emmanuel prises dans une coquette ferme située à Vaudreuil-Dorion.

Mélanie Bathalon & Ghislain Michaud, les deux propriétaires des Alpagas de la Petite Côte ont eu la gentillesse de nous accueillir sur leur ferme, pour notre séance photo. À notre arrivée, Mélanie nous a gentiment expliqué quel comportement adopter avec ces grosses bêtes car oui, ça peut être assez intimidant quand on est tout près d’elles. Elle nous a fait visiter les lieux, nous a donné de quoi nourrir les alpagas question de les attirer dans nos photos et nous étions fin prêts pour débuter la séance. Au début, c’est un peu intimidant surtout avec certains mâles.. mais après quelques minutes, on se concentre sur le travail à effectuer et on se fond au décor… En tout cas, on essaie! Les alpagas étaient très curieux de nous voir aller dans leur enclos. C’était vraiment très comique de les voir nous observer. J’avais presque l’impression d’être en cage et de me faire observer par eux… Un peu comme si les rôles étaient inversés… Pour une fois.

Le décor était vraiment coloré avec la grange peinte en rouge et les fenêtres en turquoise. Quand on a la chance de trouver de telles merveilles, on en profite au maximum. Sérieusement, je n’aurais pu rêver mieux.

Pour aujourd’hui, je vous présente seulement la partie prise avec les alpagas. Plus tard ce mois-ci, je vous ferai voir d’autres images du couple prises à l’intérieur de la grange… À suivre!! ;)

 Pour voir les photos « making of », rendez-vous ici: Une photographe parmi les alpagas, aperçu des photos du concours 2012.

 

Ma vision des photos du Lait et d’ARTV

commentaires 12 octobre 2012

Hier, je vous parlais des publicités et photos du lait… Aujourd’hui, je vous raconte mon histoire avec le Lait et ARTV.

Revenons à l’an 2004 quand j’étudiais au Cégep du Vieux-Montréal. Nos professeurs nous annonçaient un projet nouveau, un concours en collaboration avec le Lait et ARTV. Un prix en argent était à gagner ainsi que notre photo publiée dans le Grafika et les photos des finalistes diffusées sur les ondes d’ARTV.

 

Tout cela se passait à l’époque du fameux slogan «Un verre de lait c’est bien mais deux c’est mieux». Chaque élève de ma classe devait soumettre une photo pour illustrer la campagne du lait. La seule demande des deux commanditaires était d’avoir au moins deux verres de lait dans la photo. Pour ce qui est des exigences de nos profs, nous devions shooter en diapos à l’aide d’une caméra 4×5. Pour ceux qui ne savent pas ce qu’est une caméra 4×5, pour vous donner une idée, ce sont les caméras qu’on doit utiliser en se cachant sous un drap pour faire la mise au point… J’ai toujours détesté photographier avec ça…

 

Côté artistique, c’était pour moi le parfait défi, le projet idéal pour faire aller ma créativité. J’y ai pensé longtemps et j’en ai aussi parlé avec une amie, Isabelle avec qui on a brainstormé pendant un bon bout. Après des heures à chercher l’idée parfaite qui ralliait le lait et les arts, nous nous sommes arrêtées sur la palette d’artiste et ses différents tons de peinture, un dégradé de lait au chocolat.

 

Ce qu’il faut savoir sur n’importe quel métier artistique c’est que dans bien des cas, on voit le projet d’une façon « x » et il se termine très souvent en ayant subi des modifications en cours de route. Au début de la séance photo, j’ai fait mon dégradé de lait au chocolat, j’ai mis mes verres sur la palette d’artiste qui elle, était déposée sur une table de vitre sur laquelle avait été installé un papier plastifié de type papier-calque. En cadrant tout cela, je trouvais que ça manquait de punch. À ce moment-là, il n’y avait pas de bulles dans les verres, c’était plate et ça manquait de texture. Tout était trop lisse. J’ai donc eu l’idée de brasser le lait dans les verres question d’avoir des bulles pour créer une belle texture. Heureusement, j’avais planifié le coup et j’avais apporté mon mousseur à lait. Avec 7 verres de lait, il est bien évident que rendu au 4ième verre, les bulles avaient disparu du 1er verre de lait. Ça ne marchait pas «pantoute» comme je voulais mon affaire. Je me suis donc dit que j’irais à toute vitesse et que je nettoierais les dégâts des gouttes de lait sur la palette à l’aide de Photoshop en postproduction. Finalement, alors que je travaillais à finaliser mes images dans Photoshop, j’ai décidé de garder les éclaboussures de lait, car tout cela donnait encore plus de texture et nous rappelait plus la réalité d’un artiste-peintre au travail. Toutes ces modifications apportées en cours de route m’ont valu le grand prix de la première édition de ce concours. J’en étais bien fière. Encore aujourd’hui, cette photo me fait bien sourire car elle me rappelle la belle époque du Cégep.

Pub de lait

commentaires 11 octobre 2012

Qui n’aime pas les publicités du lait à la télévision? Chaque fois qu’une de leurs campagnes publicitaires nous est présentée, on ne cesse de nous impressionner avec le talent des réalisateurs Québécois. Dans un sens, ces messages publicitaires me font beaucoup penser à la photographie. Tous les plans sont visuellement parfaits, soignés et méticuleusement exécutés. Quand l’on visionne la pub télé pour la campagne «Une source naturelle de réconfort», le temps s’arrête, on prend un moment, on admire…. Ça fait du bien! La preuve qu’ils ont bien fait passer leur message.

Aujourd’hui, je vous présente les dessous de la création de ce petit chef d’oeuvre réalisé par Guillaume de Fontenay de La Cavalerie pour l’agence NolinBBDO ainsi que le produit fini, ce que vous avez pu voir dans votre téléviseur.

Voici les vidéos du produit fini de la pub de lait:

Le lait – Automne from La Cavalerie on Vimeo.

Le lait – Hiver from La Cavalerie on Vimeo.

De mon côté, en 2004, j’ai gagné un concours de photo en collaboration avec Le Lait et ARTV c’était à l’époque du slogan « Un verre de lait c’est bien mais deux c’est mieux »… mais je vous en reparlerai demain ;)

En attendant, je dis merci au Lait d’encourager les talents d’ici :)

Crédits photos et vidéos: La Cavalerie

Une photo glamour pas très réussie?

commentaires 10 octobre 2012

Avez-vous vu la photo glamour sur le site web de Portail Santé Montréal de Mahée Paiement, ambassadrice de l’allaitement maternel pour la semaine mondiale de l’allaitement du 1er au 7 octobre 2012? Je trouve qu’elle est trop froide…. et que dire de leur slogan « Allaiter c’est GLAMOUR »!? Où est le rapport? Quel est le message que transmet cette photo? Je comprends l’effort à vouloir rendre plus accessible un enjeu de santé publique comme celui-là mais je trouve que cette photo a plutôt l’effet contraire. Le bébé n’a pas l’air à l’aise du tout dans cette position qui me paraît ridicule, Mahée a l’air de focuser uniquement sur sa pose et le contexte ne me rappelle en rien la maternité. Ok, le décor est glamour pour faire un lien avec leur slogan mais quand même… Pour moi, cette pub est un échec total… On a d’ailleurs vu les nombreuses réactions sur les réseaux sociaux… C’est certain que si cette campagne a été pensée pour faire réagir, c’est mission accomplie!

 

Glamour!?

Je m’excuse, mais c’est quoi le rapport? Je n’ai pas d’enfants mais j’imagine que si j’avais un enfant et que je devais me lever en pleine nuit pour allaiter mon enfant, je ne trouverai rien de glamour là-dedans. Je serai fière de donner à mon enfant ce qu’il y a de mieux et je serai heureuse de passer un moment privilégié avec lui mais je ne pense pas que je me dirait « WOW, je me sens vraiment glamour dans mes joggings sales parce que je n’ai plus de temps pour faire mon lavage ». En parlant de vêtements, quand je regarde la photo je me dit qu’un régurgit est tellement vite arrivé… Hi! Hi! Fais attention à ta robe ma belle Mahée!

Une chose est aussi importante à clarifier: Lâchez la pauvre Mahée. Ce n’est pas elle qui est derrière le concept de cette publicité. On parle d’une photo de mauvais goût et de l’agence de pub qui a clairement mal fait son travail mais lâchez la pauvre Mahée de grâce!

Je pense qu’on est bien mal en point comme société si, pour convaincre les mères d’allaiter on doit leur faire croire qu’elles seront perçues comme étant glamour… Il faut vraiment être à cours d’arguments, non? Il n’y aurait pas des arguments plus pertinents, plus forts, qui auraient plus d’impacts… ou du moins un impact positif?

Pour ma part, je pense qu’allaiter ou pas est un choix personnel et qu’on devrait lâcher les mères et simplement leur laisser faire leurs choix en paix non?

Qu’en pensez-vous?

 

Crédits photo: Portail Santé Montréal

Les métiers inusités par la photographe Nancy Rica Schiff

commentaires 25 septembre 2012

Bonjour à vous,

En parcourant la newsletter que m’envoie régulièrement Photo Service, j’ai fait l’agréable découverte du travail qu’a accompli la photographe Nancy Rica Schiff en photographiant quelque-uns des métiers les plus inusités de ce monde.

Ces photos sont certes informatives, parfois rigolotes et toujours surprenantes. Qu’on nous montre une contrôleuse de préservatifs, un préparateur de cadavre avant autopsie, ou encore un fabriquant de poulets en plastique ces photos vous feront certainement sourire.

Bon visionnement!

Crédits photo: Nancy Rica Schiff



    PINTEREST
  • Follow Me on Pinterest