Vidéo making of de ma séance photo de type « bridal boudoir »

commentaires 30 avril 2015

 

Avec plus d’une centaine de séances photo de mariage à mon actif,  je remarque que la tendance à donner un cadeau le matin du mariage entre futurs époux semble évoluer. Avant, les mariés s’offraient des bijoux, montres, bracelets… Maintenant une tendance semble émerger: les photos de type bridal boudoir. Ces dernières années, j’ai eu le plaisir d’assister à la remise de ce genre de cadeau au futur marié et croyez-moi, ces images sont fort appréciées.  C’est pour moi une grande fierté d’assister à la remise des photos et de voir la réaction du futur marié qui rougit tout en regardant discrètement les photos seul dans un coin de la pièce.

Il y a quelques semaines, j’ai fait certains clichés de la belle Virginie dans le but de vous montrer de quoi pouvait avoir l’air ce type de photoshoot. Évidement, il y a mille et une façon de faire ces photos, il s’agit de voir ensemble ce dont vous rêvez et quel est le résultat espéré. Ici, nous avons fait la séance photo dans la maison de mon frère question de changer un peu de mon studio. Par contre, il est possible de faire le tout en studio et bientôt (à partir du mois d’août 2015), en lumière naturelle dans ma maison qui sera aménagée pour faire de superbes photos. Ce qui est bien, c’est que mon studio sera annexé à la maison. Il sera donc possible de faire des photos en lumière naturelle mais aussi en studio avec la lumière artificielle des flashs. Dans ce vidéo, il y a beaucoup de gens qui sont présents pendant la séance photo (caméraman, maquilleuse-coiffeuse, styliste…). Soyez rassuré, lorsque vous venez à mon studio, vous vous faites maquiller et coiffer et par la suite, nous ne sommes que toutes les deux. Le tout étant bien évidemment dans le but de vous mettre le plus à l’aise possible.

Pour celles qui seraient intéressées à offrir des photos sexy d’elle comme cadeau de mariage, n’hésitez pas à me contacter par téléphone pour la prise de rendez-vous. Calculez 4 semaines pour la retouche des photos avant la remise de celles-ci et environ 2 semaines avant d’avoir un rendez-vous à mon studio.

En attendant, jetez un oeil à ce superbe vidéo making of et consultez ma FAQ et liste des tarifs. Pour toutes autres questions, vous pouvez me rejoindre via mon formulaire de contact.

Amélie Cousineau | Signature

Crédits:

Fleurs: O.Xide Design

Stylisme: Marjolaine Viau

Maquillage-Coiffure: Virginie Vandelac

Modèle: Virginie

 

Détails stylisme:

Lingerie: Victoria’s Secret,  Sokoloff Lingerie

Bijoux : Miss Cocotte, Simons, BCGB

Chaussures : Go West Boulet

 

 

Les coulisses de mon photoshoot de type « bridal boudoir »

commentaires 21 avril 2015


Coiffure par Virginie Vandelac lors du photoshoot bridal boudoir

Virginie Vandelac, maquilleuse lors de la séance photo bridal boudoir

La maquilleuse Virginie Vandelac à l'oeuvre lors de la séance photo bridal boudoir Retouche du maquillage par Virginie Vandelac

Il y a quelques semaines de cela, j’ai réuni mes précieux collaborateurs pour faire une séance photo sous la thématique « bridal boudoir« . Chaque année,  j’ai de nombreuses clientes qui viennent me voir en studio pour faire des séances photo dans le but d’offrir le résultat à leur futur mari le matin de leur mariage. Ce cadeau est chaque fois une grande réussite. Ce succès est certainement pour moi une grande fierté, surtout quand j’ai la chance d’être présente lorsque le marié déballe son fameux cadeau.

Cette année, j’ai donc décidé de planifier une séance photo pour vous monter à quel point l’expérience peut être agréable. Avec Virginie Vandelac au maquillage et à la coiffure, Marjolaine Viau au stylisme, Yanick et Philippe au vidéo et la belle Virginie comme modèle, je peux vous certifier que nous avons eu une journée parfaite. Lors de telle séance photo, l’équipe avec laquelle je travaille fait toute la différence. C’est celle-ci qui fait en sorte que je n’ai pas l’impression de travailler mais plutôt d’être là pour m’amuser et profiter de temps entre amis.

Pour  cette séance photo, j’ai décidé de travailler en lumière naturelle, éclairage que j’affectionne particulièrement. Pour changer de décor et faire différent de mon studio, j’ai voulu photographier dans une maison et j’ai pensé que la maison de mon frère serait parfaite pour ce type de photo. De plus, la lumière y est abondante ce qui n’est pas négligeable en photo.  Ce dimanche là, tout le monde travaillait telles de petites souris. Chacun avait une tâche bien précise dans laquelle il ou elle excelle. Voici donc ce beau monde à l’ouvrage sur ces quelques photos du making of de ma séance « bridal boudoir« .

Pour les curieux qui aimeraient voir la vidéo, patience! Je devrais être en mesure de vous présenter le tout très bientôt.

À bientôt pour la suite!!

xx

P.S. Merci à O.Xide Design pour le magnifique bouquet.

Marjolaine Viau Styliste

Bouquet de mariage par O.Xide Design

Croissants et chocolatines

 

Photos corporatives: Voyez comment j’ai donné une « twist » éditoriale aux photos de Tanya

commentaires 04 août 2014

Il y a quelques semaines de cela, j’ai rencontré Tanya à mon studio. Celle-ci avait besoin de nouvelles photos corporatives pour utiliser sur LinkedIn et autres plateformes.  Après avoir discuté et fait l’analyse des ses besoins, nous avons opté pour faire ses photos dans un environnement réel plutôt que de les faire sur un fond blanc ou gris. Le fait d’utiliser la lumière naturelle ainsi qu’un décor déjà existant, donne un côté un peu plus « pris sur le vif » et ce faisant, plus naturel. Évidemment, ce concept ne peut s’appliquer à tous les types de photos corporatives. Par exemple, le résultat ne serait pas intéressant si l’on voulait utiliser ces photos pour une carte d’affaires de type agent immobilier alors que dans de tels cas, on veut que le visage de la personne soit bien visible un coup imprimé sur une petite carte. De plus dans le cas de cartes d’affaires on veut souvent bénéficier d’un fond perdu pour pouvoir y inscrire les informations de contact de l’agent. La même chose s’applique pour leurs pancartes. Celles-ci doivent respecter certains standards selon la bannière alors, on veut éviter d’avoir trop de détails sur la photo utilisée tel un sofa, plancher, murs, cadres… L’idéal dans ces cas-là est le fond uni et dépourvu d’accessoires pour laisser toute la place à l’agent et aux couleurs de la bannière.

Tanya voulait un look plus contemporain, jeune et moins officiel que les traditionnelles photos professionnelles prises en studio. Ayant accès à la lumière naturelle dans mon salon, nous avons opté pour ce décor, question de nous diriger vers un look plus éditorial que corporatif. Voilà le résultat. J’espère que vous apprécierez !

une femme dans la trentaine, assise sur un divan blanc regarde par la  fenêtre. Photos corporatives Photographie de type corporative d'une femme dans la trentaine vêtue d'un veston. Photos corporatives Une femme assise sur un divan vêtue d'un veston gris et d'un pantalon noir. Photos corporatives montage de trois photos d'une femme de carrière photographié sur un divan blanc. Photos corporatives  

Journée de la terre, mon bilan

commentaires 22 avril 2014

Des champignons qui poussent dans la mousse sur l'écorce d'un arbre

Aujourd’hui, c’est la journée de la terre. Pour moi, cette journée en est une pour faire le bilan. Que pouvons-nous faire pour diminuer la pollution, quels petits gestes peuvent faire la différence ?

Pour ma part, j’essaie de récupérer le plus possible. Même si l’on sait que certains voyages de récupération peuvent se retrouver au dépotoir, je continue de penser qu’il est plus sage de quand même envoyer tout ce qui est possible à la récupération. De plus, je tente de réutiliser au maximum le papier qui pourrait se retrouver dans mon bac. L’endos de ces papiers peut être bien utile pour écrire des notes non importantes. Réutiliser au max, c’est la clé selon moi. Aussi, lorsque je dois imprimer du texte plus ou moins important, j’utilise du papier recyclé et j’imprime sur les deux côtés. Je garde le papier plus épais et non recyclé pour les grandes occasions. Encore pour diminuer la consommation de papier, j’ai mis un autocollant  « Pas de circulaire » « dans ma boîte à lettres. S’il y a un endroit où il y a beaucoup de gaspillage, c’est bien dans nos boîtes à lettres.

Composter est certainement quelque chose que j’aimerais beaucoup faire dans le futur. À Montréal, ce n’est pas tout les arrondissements qui offrent ce service. Une autre option est de faire affaire avec une compagnie privée mais pour ce faire, il faut s’entendre avec tous les copropriétaires de l’immeuble et ça, c’est moins évident car des frais y sont reliés.

Champignons poussant dans la mousse verte sur l'écorce d'un arbre dans la forêt Québécoise

Aussi, je ne jette jamais rien qui pourrait être utilisé par quelqu’un d’autre. Alors que ce soit des vêtements qui dorment dans ma garde-robe depuis trop d’années sans que je les aie portés, ou des vêtements déchirés, je donne tout. Certains designer font des vêtements avec des retailles de vêtements récupérés alors qu’ils soient déchirés ou pas importe peu car ils prennent seulement ce qu’ils ont besoin. Pareille pour de vieux articles de maison désuets. Quand je me promène avec Whisky près de chez moi, je suis toujours abasourdie de voir la quantité d’articles récupérables que je vois aux poubelles. Que ce soit des souliers, des bottes d’hiver ou de pluie, des skis, des bureaux, des étagères, des télés… Franchement, ça me fâche ! Et ce qui me fâche encore plus, c’est que Renaissance est à 2 minutes de marche de là.

Pour diminuer ma consommation de déchets, j’arrive 98% du temps à l’épicerie avec mes sacs réutilisable. Je crois que les frais de 0,05$ par sac utilisé dans les épiceries ou autre devraient être augmentés de façon considérable pour vraiment changer l’habitude des gens. Si j’oubliais mon sac réutilisable à la maison, je n’aurais aucun problème à payer mon sac de plastique 2$ et j’essaierais de ne plus jamais l’oublier dans le futur. Aussi, je n’utilise pas de sacs de plastique pour emballer mes fruits et légumes séparément. En moins d’acheter des échalotes toutes trempées, je ne vois pas l’utilité de mettre 3 piments dans un sac de plastique…

Depuis plusieurs années, j’achète mon savon à linge et mon assouplisseur en vrac, chez Vert & Essentiel. Ceux-ci sont écologiques et doux pour la nature. De plus, ils sont moins parfumés que les détergents commerciaux donc plus appropriés pour ma belle Whisky qui a une peau bien sensible. Le coût d’une brassée varie de 0.11$ à 0.15$ alors pourquoi s’en passer !!

Quand j’ai déménagé dans mon nouveau studio, il y a environ 3 ans, je donnais des bouteilles d’eau à mes clientes. Parfois, elles quittaient en ayant seulement pris 2-3 gorgées d’eau et je devais encore mettre une bouteille de plastique à la récupération. Mon bac en était rempli. C’est là que j’ai décidé de m’acheter une belle bouteille d’eau en vitre d’environ 2 litres et de la remplir à la place. En laissant l’eau reposer dans le réfrigérateur pendant une journée, le chlore s’évapore et l’eau ne goûte plus rien. Grâce à ce changement, je libère les centres de récupération d’au moins 50 bouteilles de plastique par année. Quand on sait que plusieurs de ces bouteilles se retrouvent dans l’océan, je suis contente de dire que je fais ma part.

Là où je dois m’améliorer le plus, c’est au niveau de ma consommation d’eau. J’ai tendance à prendre de looooooooooooooooongues douches car je suis frileuse et que je ne veux pas sortir de la douche car j’ai trop froid. En plus, je n’ai pas de bain alors je ne peux substituer un pour l’autre. Lorsque j’aurai une maison, j’aurai au moins un gros baril pour récupérer l’eau de pluie pour arroser mes plantes… Ce sera au moins ça de gagné pour la cause ;)

Et vous, qu’elles sont vos forces et faiblesses par rapport à l’environnement ?

 

Amélie Cousineau | Signature

 

Le mariage dans le sud de Martine et Yannick en République dominicaine, Punta Cana

commentaires 15 avril 2014

Vous le saviez peut-être déjà, la semaine dernière j’étais à l’extérieur du pays pour photographier un mariage dans le Sud. C’est sous le chaud soleil de la République dominicaine, à Punta Cana, que Martine & Yannick, un couple d’amis à moi, ont bouclé la boucle ensemble. Après 10 ans de vie commune, une petite fille de 7 ans et fiancés depuis 3 ans, le moment était enfin arrivé d’officialiser leur mariage. Le couple s’est donc marié à Montréal mais avait réservé une cérémonie symbolique pour leurs 25 invités à l’hôtel Melia Caribe Tropical le 9 avril dernier et ce, alors que nous avions droit à une chaude journée avec des températures ressenties allant jusqu’à 40 degrés.

Quelques jours plus tard, nous avons planifié un après-midi pour faire une autre séance photo. Les photos officielles étant terminées, cette fois-ci, c’est le « trash the dress » qui était à l’horaire. Nous avions donc préalablement choisi un petit coin tranquille de la piscine pour faire quelques photos en plus des photos à la plage. Martine avait revêtue sa robe de mariage tant dis que Yannick avait décidé de troquer ses pantalons de mariage pour une paire de shorts question de ne pas abîmer son beau costume porté lors du jour J. Même le bouquet de la mariée avait été conservé après avoir été lancé à la réception et attrapé par mon amie Geneviève… La chanceuse! ;)

C’est donc en fin de journée, vers 17h15 que nous nous sommes aventuré à la piscine pour en tirer quelques clichés. Entouré des curieux qui quittaient les lieux pour aller se reposer à leur chambre, c’était tout un défi de photographier uniquement les mariés. Heureusement, dans ces cas-là il y a toujours notre bon ami Photoshop qui peut nous aider à faire disparaître quelques spectateurs un peu lunatiques ;)

En attendant les photos du mariage, voici un petit « teaser » pour vous faire patienter un peu.

Deux mariés sont photographiés tout habillés dans la mer en République dominicaine à Punta Cana. On voit au loin la plage et les palmiers.

Patience, la suite s’en vient dans quelques semaines ;)

Signature_Amelie

P.S. Pour voir un vidéo « making of » d’un mariage que j’ai fait à ce même hôtel il y a quelques années, cliquez ici

 

 



    PINTEREST
  • Follow Me on Pinterest